Tout savoir sur les médecines alternatives et complémentaires
Recherche
banniere atoutsavoirVotre
PUB
 
 

Que faire si vous êtes mordu par une tique?

Article de Resus Posté le 17-07-2017 Journal: "Environnement et Maladie"   02-Aisne

Que faire si vous êtes mordu par une tique?


Site dont est issu cette information:

https://www.randonner-malin.com/randonneurs-faites-attention-aux-tiques-et-a-la-maladie-de-lyme/

Les cartes:

http://www.fleatickrisk.com/FR/Pages/Maps.aspx?parasite=Ticks

Que faire si vous avez été mordu ?

Tique ancrée

Dans la plupart des cas, quand vous avez été mordu, vous le savez car la tique est ancrée dans votre peau. Comme la morsure est indolore, on ne s'en rend pas compte tout de suite, mais c'est souvent à la suite de démangeaisons que l'on trouve l'intrus (ou lors d'une vérification).

Cependant, il peut arriver de se faire mordre et que la tique ne soit plus en place. Cela peut rendre un éventuel diagnostic difficile, car on peut ne s'être rendu compte de rien.

  • La première chose à faire est de ne pas paniquer. Oui, ça fait bizarre d'avoir une petite bête accrochée à soi, mais paniquer n'aidera en rien.
  • La première chose à ne pas faire est d'arracher la tique avec ses doigts. Pour minimiser les risques de maladies et d'infections à la suite d'une morsure, il vaut mieux enlever la tique le plus proprement possible.
Comment enlever une tique proprement ?

Quand une tique est accrochée, son rostre est ancré et collé dans votre peau. Si vous tirez simplement sur la tique, le risque est que vous n'arrachiez que le corps. La tête et le rostre ont des chances de rester dans la peau et seront plus difficiles à extraire par la suite. Et si jamais vous laissez la tête ou le rostre, il y a des chances que cela s'infecte.

En plus, en arrachant une tique avec ses ongles ou une pince à épiler par exemple, vous la « pressez » et elle risque de régurgiter sa salive ? qui contient tous les agents pathogènes. Les tiques régurgitent également leur salive quand elles sont « stressées ». C'est pourquoi, il faut autant que possible les extirper d'une manière douce, sans les traumatiser.

Tire-tiquesL'idéal est d'utiliser un crochet à tiques couramment appelé tire-tique. C'est un crochet qui ressemble à un pied-de-biche que l'on glisse sous la tique au contact de notre peau et que l'on tourne sur lui-même jusqu'à ce que la tique se détache.

Les tire-tiques existent en plusieurs tailles pour s'adapter à la taille des tiques et sont également utilisés pour les animaux. L'avantage est que ce sont des petits outils très pratiques, qui coûtent peu cher et qui sont extrêmement légers. Je vous conseille donc vivement d'en avoir dans votre trousse de secours. Vous pouvez généralement vous en procurer en pharmacie.

Vous avez peut-être entendu parler de toutes sortes de méthodes pour extraire les tiques (pince à épiler, éther, alcool à brûler, huile, beurre, vaseline, etc.), mais honnêtement, je pense que la moins risquée est vraiment le tire-tique. Les autres méthodes poussent les tiques à régurgiter leur salive. Si jamais vous n'avez pas encore de tire-tique et que vous voulez vous débarrasser d'une tique, le moins mauvais est sûrement d'utiliser délicatement une pince à épiler pour attraper la tête et d'essayer de faire tourner la tique pour la détacher.

Sachez que plus une tique reste ancrée longtemps, plus elle a de chances de vous transmettre des maladies, il faut donc la retirer le plus vite possible. Au-delà d'environ 24 heures ancrée, le risque que la tique vous contamine (si elle est porteuse de pathogènes) est élevé.

Que faire une fois la tique enlevée ?

Une fois la tique enlevée, je vous conseille de désinfecter la morsure et de vérifier que vous n'avez pas d'autres tiques.

Par la suite, je vous conseille de surveiller la ou les morsures pour détecter une éventuelle infection ou l'apparition d'une tâche ou d'un anneau rougeâtre. Si jamais dans les quelques jours ou quelques semaines suivants la morsure, un syndrome grippal apparaît, je vous conseille de consulter un médecin.

Si vous êtes dans une zone où beaucoup de tiques sont infectées (par la maladie de Lyme ou autres), je vous conseille de voir un médecin rapidement. Il décidera éventuellement de vous administrer un traitement préventif.

Conclusion

J'espère ne pas vous avoir fait peur avec cet article, je voulais simplement vous faire prendre conscience des risques liés aux tiques (notamment la maladie de Lyme) et vous donner quelques bonnes pratiques pour éviter autant que possible des désagréments.

Peut-être que vous vous dites : « ça doit être marginal la maladie de Lyme, je n'en entends jamais parler ! »

C'est vrai, peu de médias en parlent ? même si c'est en train de doucement changer. Pourquoi ? Sûrement une histoire d'argent !

Il existe d'ailleurs des associations qui se battent pour faire connaître cette maladie et obtenir plus de moyens pour la diagnostiquer et la soigner. C'est le cas de Lyme Sans Frontières et de France Lyme.

Il y a d'ailleurs une enquête en cours sur le site « Tiques et France » que je vous invite à remplir pour augmenter le nombre de données en France.

Je vous invite également à recommander cet article à vos amis et vos proches (randonneurs ou pas) pour les sensibiliser. Merci à vous.



Voir ce site: https://www.randonner-malin.com/randonneurs-faites-attention-aux-tiques-et-a-la-maladie-de-lyme/

Poster un commentaire